Ramsay nie que l’expansion va bafouer les règles de propriété

Ramsay Health Care a rejeté l’idée que son incursion dans la pharmacie communautaire va mettre en infraction les règles de propriété.

Et il dit qu’il n’y a aucune raison de spéculer que sa nouvelle hyperpharmacie projetée poussera les plus petits joueurs hors du CBD de Melbourne.

Selon Peter Giannopoulos, PDG de Ramsay Pharmacy Group, le modèle de pharmacie communautaire du groupe hospitalier est conforme aux règles de propriété.

« Nous opérons sous un modèle de franchise. C’est un modèle appartenant à un pharmacien », a-t-il déclaré lors d’une large interview avec Pharmacy News.

En août, Ramsay, qui compte 200 pharmacies dans son réseau d’hôpitaux privés en Australie, en Asie et en Europe, a annoncé son intention d’aller plus loin dans la pharmacie communautaire.

À l’époque, il y avait 19 pharmacies de détail, et maintenant le compte se trouve à 22.

Mais son annonce de sa rue Bourke hyper semble avoir ébouriffé les plumes. Le magasin sera une «pharmacie à service complet», complète avec dispensation, un espace pour les professionnels paramédicaux et des services de dépistage tels que des tests sanguins. Il devrait ouvrir au premier trimestre de 2017.

En réponse à l’annonce, la Guilde des pharmaciens a publié une déclaration soulignant l’importance de respecter les règles de localisation et de propriété.

Bien que la déclaration puisse être interprétée comme une barbe voilée, M. Giannopoulos affirme qu’il ne voit pas de cette façon.

« Nous sommes très favorables à la réponse et à la déclaration de la Guilde », a-t-il déclaré.

Certaines des nouvelles pharmacies offriront une gamme de services professionnels – y compris la gestion des médicaments spécialisés, des conseils sur appel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, des cliniques, des services de gestion des médicaments après la sortie et des services de santé connexes.

GSK critiqué sur lettre aux pharmaciens